Relations Franco-Islandaises

Actualités politique et économique Août 2013

Michel m'avait bien transmis son texte en temps et en heure, mais un problème informatique m'a empêchée de publier ces informations.

 L’Islande et l’Union Européenne

Faute peut-être d’autre événement marquant en ce mois d’août 2013, c’est un bien intéressant paradoxe que nous offre l’actualité islandaise : depuis que le gouvernement de Sigmundur Davíð a annoncé sa décision de rompre (ou est-ce suspendre ?) les négociations avec l’Union Européenne, il n’est plus question que de celles-ci ! POUR LA SUITE, CLIQUER SUR « LIRE PLUS »

Actualités avril 2013

Actualités avril 2013

Le 27 avril, les Islandais ont voté, et les résultats, s’ils sont conformes aux prévisions, surprennent plus d’un commentateur étranger. Aftenposten (Norvège) résume brutalement cette surprise : «  les Islandais donnent une seconde chance aux partis qui les ont conduits à la faillite ».

Voyons d’abord ces résultats :

 A quoi il convient d’ajouter que les partis qui n’ont pas franchi la barre des 5% ont recueilli ensemble 11.7% des suffrages exprimés. Autre constat important : l’abstention a atteint 18.6%, du jamais vu en Islande (2009 = 14.9%), avec à Reykjavik un taux supérieur à 20%.

C’est donc clairement une déroute des deux partis au gouvernement depuis janvier 2009 et un succès du Parti du Progrès et de l’Avenir Radieux. Et dans la foulée un renouvellement exceptionnel de l’Alþingi : 27 nouveaux députés (15 hommes, 12 femmes). Cette déroute était annoncée depuis de nombreux mois ; ce qui l’était moins était le succès du Parti du Progrès, qui atteint son plus haut niveau depuis sa création en 1916 en tant que parti agrarien.POUR LA SUITE, CLIQUER SUR "LIRE PLUS".

Actualités Mars 2013

Actualités mars 2013

Nous voici à moins d’un mois des élections législatives, prévues le 27 avril. Avec une inconnue inattendue : qui gagnera du Parti de l’Indépendance donné jusqu’à présent largement vainqueur, ou du Parti de Progrès, considéré jusque dans ces « actualités » comme incapable de dépasser 15% des suffrages, et qui maintenant dépasse le précédent ?  Autre particularité, plus anecdotique mais non dénuée de signification : vingt (20 !) partis ont déposé des listes, ou vont le faire. Enfin, l’actuel Alþingi va se séparer avec un nombre élevé de textes dont il n’est pas venu à bout, et que le gouvernement, comme exténué en voyant la ligne d’arrivée, semble avoir abandonnés à leur sort. C’est le cas de la loi complémentaire sur les quotas de pêche, et de la réforme constitutionnelle ; c’est aussi le cas, même si l’Alþingi n’est pas encore concerné, de l’adhésion à l’Union Européenne. POUR LA SUITE, CLIQUER SUR "LIRE PLUS".

Actualités février 2013

SUITE AU PIRATAGE DE NOTRE SITE, LES ACTUALITÉS DE MICHEL N'ONT PU ÊTRE MISES EN LIGNE EN DÉBUT DE MOIS.

 Actualité février 2013

France-Islande s’est fait ici l’écho du jugement du 28 janvier 2013 pris par
la Haute Cour de l’AELE dans le contentieux Icesave, jugement aussi inattendu autant qu’attendu :

 -      attendu, car il lève une lourde épée de Damoclès accrochée au-dessus de l’économie islandaise depuis le début de la crise, et toujours en mouvement !

 -      inattendu, car bien peu pronostiquaient un tel résultat.

 A court terme, ses conséquences économiques sont relativement faibles puisque l’on sait depuis deux ans au moins que Landsbanki est en mesure de rembourser l’intégralité de ce qui est du aux clients britanniques et néerlandais de Icesave. Mais à quelques semaines des élections, alors que les partis se mettent en ordre de bataille, ce jugement, qui vient conforter les positions les plus nationalistes, modifie de manière inattendue les rapports de force politiques. Et fait passer au second plan toutes autres préoccupations, notamment la réforme de la constitution, ou celle des quotas de pêche.

Les mouvements politiques à la veille des élections

 Après l’Alliance Social-démocrate qui, à l’occasion de son congrès de janvier, a porté Árni Páll Árnason à sa présidence à la place de Jóhanna Sigurðardóttir qui souhaite prendre sa retraite,
la Gauche Verte a du à son tour se choisir un président après la décision inattendue de Steingrímur Sigfússon de ne pas briguer un nouveau mandat. Ce sera une femme, Katrín Jakobsdóttir, Ministre de l’Education et ancienne vice-présidente du parti, élue sans surprise avec 98.4% des voix. 
 POUR LIRE LA SUITE, CLIQUER SUR "LIRE PLUS". 

Actualités octobre 2012

Revenons sur la réforme de la constitution. On pouvait être sceptique sur l’issue du référendum ; non sur le résultat car chacun savait que se déplaceraient surtout ceux qui sont favorables à la réforme, mais sur la participation : scrutin compliqué, hostilité du Parti de l’Indépendance, faible zèle des partis au gouvernement… Surprise : près de 50% des électeurs inscrits se rendent aux urnes ce samedi 20 octobre ; et 2/3 d’entre eux se prononcent en faveur des propositions de la Commission. Rappelons toutefois que ce référendum n’est qu’indicatif.

Voici le détail du résultat :
• « Voulez vous que les propositions de la commission constitutionnelle servent de base à une nouvelle constitution » : 66.3%
•  « Voulez vous que dans la nouvelle constitution les ressources naturelles qui ne sont pas propriété privée soient considérées comme propriété nationale ? » : 82.5%
•  « Voulez vous qu’il soit fait mention de l’Eglise [nationale] dans la constitution ? » : 57.5%
•  « Voulez vous que le vote personnel soit plus large que maintenant  ? » (Les élections législatives ont lieu dans 6 circonscriptions au scrutin de liste. Il s’agit ici d’ouvrir plus large la possibilité de modifier l’ordre des noms ) : 77.9%
•  « Voulez vous que la constitution prévoie que chaque élu représente le même nombre d’électeurs  ? »(Les 2/3 des 320000 habitants de l’île vivent à Reykjavík et autour et votent dans 3 des 6 circonscriptions, mais la répartition des élus entraîne effectivement une sur-représentation du 1/3 des habitants vivant hors de la capitale et ses environs ) : 65.5%,
•  « Voulez vous qu’un nombre de personnes à préciser puisse demander par pétition qu’un sujet puisse être soumis à référendum ? » : 72.8% POUR LA SUITE, CLIQUER SUR "LIRE PLUS".

Actualités juillet-août 2012

Ce texte a été écrit par Michel Sallé le 3 septembre

En Islande toute conversation commence par un échange autour de la météo, généralement accompagné d’un commentaire ironique sur la versatilité du vent et de la pluie. Mais cet été (comme les deux précédents !) le ton change : la température aura été supérieure ou égale à 20° pendant 44 jours dont 15 jours consécutifs ; elle aura atteint 26.6° à Hallormsstaður (lieu de l’unique forêt de l’île, à l’est). Au 12 août, les records de 1990 et 2008 (15 jours à plus de 20°) sont battus !

Tout le reste devient subalterne : la préparation des élections législatives, la poursuite ou non de la négociation avec l’UE, les bonnes nouvelles économiques. Seule lui fait concurrence la rareté des saumons. POUR LA SUITE, CLIQUER SUR "LIRE PLUS".

Actualités Juin 2012

Actualités – juin 2012

Ce texte a été écrit par Michel Sallé le 28 juin.

Il y avait eu en mai à l’Alþingi une bataille homérique autour de la réforme de la constitution et du référendum sur le projet de la commission constitutionnelle. A peine calmée elle reprend sur un autre front : la date de fin de session et avec elle le vote du projet de la loi sur les quotas de pêche ou son report à la prochaine session. Un compromis est finalement trouvé, qui permet le vote d’une partie du texte et la clôture de la session. Au moment même où va intervenir, le 30 juin, une élection présidentielle peu conforme à la tradition, les membres de l’Alþingi veulent ils ainsi montrer que l’Islande est dotée d’un vrai régime parlementaire ? POUR LA SUITE, CLIQUER SUR "LIRE PLUS"

Reprise des activités de la Chambre de commerce à Reykjavík

L'Ambassade de France en Islande signale le relancement de la Chambre de Commerce franco-islandaise, et une conférence sur le commerce en France : mardi 12 juin, 10:30, à Norræna húsið.

 http://www.facebook.com/events/143074569149578.

Actualités mai 2012

Même si un certain nombre de personnes, notamment Jacques Mer que je ne remercierai jamais assez, m’ont aidé à leur rédaction, les lignes qui suivent engagent ma seule responsabilité.

Michel Sallé

Les « Prévisions Economiques du printemps 2012 » publiées par le Bureau des Statistiques le confirment : le Produit Intérieur Brut a progressé de 3,1% en 2011 et cette progression devrait se situer autour de 2,5% pour les années à venir ; de son coté l’investissement a cru de 13,4% et ce mouvement devrait se poursuivre. Quant au chômage, en 2011 à 7.4% (moyenne annuelle), il serait ramené à 3.7 % en 2017.

Faut-il crier victoire ?  C’est ce que voudraient nous faire dire les nombreux journalistes qui souhaitent rendre compte de ce nouveau « miracle » ; les Islandais auraient ils trouvé les bonnes recettes ? Que devraient s’approprier les Grecs ? En fait il y a peu de points communs entre les situations grecque et islandaise, et chacun en Islande sait bien que ce succès est fragile, très exposé notamment à la mauvaise conjoncture européenne, et qu’il a bénéficié de circonstances favorables : hausse des cours mondiaux de l’aluminium et du poisson, accueil de migrants par la Norvège…  Il n’empêche, les résultats sont là, obtenus dans de meilleures conditions que prévu, qui reposent en partie sur des choix  originaux, mais aussi sur le calme et la solidarité sans faille de la population, elle-même concrétisée par l’accord de stabilité entre employeurs et employés souvent cité ici. POUR LA SUITE, CLISUER SUR "LIRE PLUS".

Actualités avril 2012

Ce mois d’avril a été dominé par les relations internationales de l’Islande et la préparation de l’élection présidentielle.

 
Politique extérieure :

Un mois d’avril, donc, très intéressant en ce que l’Islande semble vouloir prendre le grand large, vers le Canada et la Chine, comme pour compenser des relations difficiles avec l’Union Européenne et/ou peser sur les négociations.

Les contacts avec l’UE :

On sait combien le gouvernement a du mal à convaincre l’opinion du bien-fondé  de la négociation en cours pour adhérer à l’UE , mais celle-ci décidément ne fait rien pour l’aider :

- la « guerre du maquereau » se poursuit tant les positions semblent tranchées : refus des européens de revoir les quotas malgré la migration des bancs hors de leurs zones de pêche, fixation unilatérale par les Islandais de quotas trop élevés pour permettre la préservation des bancs,
- au moment où se prépare le recours des Britanniques et Néerlandais auprès de la Cour de Justice de l’AELE à propos de Icesave, voici que l’UE annonce qu’elle sera partie prenante au procès. Il n’est pas sur que l’issue du procès s’en trouve changée, mais les Islandais reçoivent cette décision comme une gifle : « une serpillère mouillée dans le visage »  selon Ögmundur Jónasson, Ministre de l’Intérieur (Gauche Verte). POUR LA SUITE, CLIQUER SUR "LIRE PLUS".

Flux XML
Total Visiteurs depuis le 27/05/2009 : 297011 - Aujourd'hui : 24 - Connectés : 2 - Site réalisé par WOOA