Janvier 2008

Deux films islandais sélectionnés pour la Compétition Officielle du 21ème Festival Nordique

Les deux films sélectionnés sont:
- Cité des Jarres de Baltazar Kormakur
- Cold Trail de B. Björnsson

Les réalisateurs ainsi qu'un acteur de chaque film ont également été invités.
Le Festival du cinéma Nordique se déroulera du 5 au 16 mars 2008

Pour plus d'infos: http://www.festival-cinema-nordique.asso.fr/


L'Islande, le pays où l'on vit le mieux au monde : l'Île en tête du palmarès mondial du PNUD

Chaque année, le PNUD ("Programme des Nations-Unies pour le Développement") publie un rapport exhaustif (doté d'un appareil statistique considérable), le  "Rapport Mondial sur le Développement Humain", où sont comparées, avec une batterie d'indicateurs, les conditions de vie dans les divers pays de la planète : il s'agit de savoir où l'on vit le mieux au monde.
Parmi les critères (et indicateurs) retenus : l'espérance de vie à la naissance, le PIB par habitant, le taux d'alphabétisation des adultes, le "taux de scolarisation combiné" (éducation primaire, secondaire et supérieure), etc. Les auteurs du rapport calculent sur ces bases pour chaque État un "indicateur synthétique" , l'Indicateur du Développement Humain, qui permet de déterminer lesquels offrent à leurs habitants les meilleures conditions de vie.

La géothermie en Islande

Le Ministère islandais de l'Industrie et le Bureau National de l'Énergie (Orkustofnun) viennent de publier une magnifique brochure, en langue anglaise, sur l'énergie géothermique en Islande (recherche, production, et utilisations). 40 pages, avec très belles photos en couleurs, nombreux tableaux et diagrammes et bibliographie.
À télécharger sur le Site du Ministère :
http://eng.idnadarraduneyti.is/Publications/nr/1961

Carnet diplomatique

Nous apprenons la nomination, début décembre, au poste d'Ambassadeur de France en Islande, de M. Olivier MAUVISSEAU, ministre plénipotentiaire, qui, malgré sa jeunesse, a déjà une assez longue carrière internationale -notamment européenne- derrière lui. Après des études à l'Institut d'Études Politiques et un parcours universitaire linguistique fourni, il a occupé diverses fonctions consulaires et diplomatiques en Europe, aussi bien qu'à l'Administration Centrale. Ses activités l'ont mené à plusieurs reprises dans les régions arctique et nordique, tant comme Conseiller à Oslo que comme Consul Général à Saint-Pétersbourg.
Ajoutons que sa connaissance de très nombreuses langues, parmi lesquelles le norvégien et l'islandais, devraient constituer un atout irremplaçable dans sa mission.

L'Islande le pays aux prix les plus élevés du monde

Selon des statistiques (prix relevés en 2005 dans tous les pays du monde, comparés selon la méthode de la "parité des pouvoirs d'achat") publiées récemment par la Banque mondiale, l'Islande est le pays où le "coût de la vie" serait le plus élevé. Elle est suivie du Danemark, de la Suisse, de la Norvège et de l'Irlande. Un record peu "envié". 

La population islandaise : une population jeune

La lettre d'informations du Ministère des finances en date du 13 décembre (www.eng.fjarmalaraduneyti.is) le souligne : la population islandaise est une population jeune, comparée à celle d'autres pays développés.
La proportion des moins de 15 ans, soit plus de 20 % de la population, est supérieure de quelque 8 points à celle du Japon, de l'Espagne et de l'Allemagne. Pour les adultes, l'Islande est dans la moyenne. Pour les "seniors" (plus de 65 ans ; 11,7 %) elle est inférieure de 3,4 à 8,3 points à celle de pays moins bien lotis, comme le Japon et l'Allemagne.
La pyramide des âges rend la situation relativement favorable pour ce qui est des retraites, point noir dans bien des États. Les fonds de pension, auxquels participent de plus en plus d'insulaires, fourniront des ressources assez convenables à un nombre croissant de personnes âgées.

La population islandaise d'ici 2050

Le 6 décembre, l'Office des Statistiques (www.statice.is) a publié une étude sur l'évolution prévisible de la population d'ici 2050. Cette dernière, de 307 672 âmes en 2007, s'établirait à 437 844 en 2050.
L'augmentation moyenne annuelle serait donc de 0,8 %. Elle serait le fait d'un accroissement naturel relativement élevé et à une immigration nette positive. Pour le premier, le taux de fertilité se maintiendra autour de 2,1 jusqu'en 2015, puis descendra par la suite à 1,85. Concernant l'immigration nette, elle avoisinerait 3 pour mille, durant la période étudiée, avec in fine une proportion d'étrangers plus élevée.
L'espérance de vie s'améliorera : de 78,9 ans à 84,6 pour les hommes ; de 82;8 à 87,1 pour les femmes.
De tout cela résultera un vieillissement de la démographie. En 2050, les "plus de 80 ans" seront 7,5 % du total contre 3,1 % maintenant. Les "plus de 65 ans" 20,5 % contre 11, 5 %.
La proportion de moins de 20 ans, vu la fertilité, se maintiendra à 25,8 % en 2050 face à 28,8 % en 2007.

Vote du budget 2008

Le Parlement a voté définitivement à la mi-décembre le projet de loi de finances pour 2008. Son excédent s'établirait à quelque 40 milliards de couronnes, soit près de 3 % du PIB. Le Gouvernement s'est félicité de ce résultat, applaudi par les deux partis de la coalition. Malgré cet excédent, et en raison des tendances inflationnistes, le Premier ministre a renoncé à diminuer la pression fiscale, remettant ainsi à plus tard dans la législature une promesse antérieure.
L'opposition PP (Parti du Progrès) a dénoncé l'insouciance du pouvoir, et diverses dépenses excessives alimentant la hausse des prix.

Vers une fiscalité plus "écologique"

La lettre d'informations du Ministère des finances en date du 13 décembre (www.eng.fjarmalaraduneyti.is) rappelle qu'on étudie une réforme de la fiscalité  sur les véhicules, tenant largement compte de considérations environnementales. Le nombre croissant de véhicules à moteur, passé de 134 000 en 1990 à 292 000 maintenant, est à l'origine d'une augmentation nette des émissions de dioxyde de carbone et autres gaz à effet de serre : plus de 60 %, malgré les progrès techniques enregistrés. D'où l'étude de mesures correctrices efficaces.

Crise boursière

Suite à la crise bancaire et boursière américaine, le marché des actions a significativement baissé en décembre. Au milieu du mois, il avait reculé de 1,5 % par rapport au 1er janvier 2008, mais surtout de 30 % par rapport à son "pic" de juillet. L'indice islandais en cause fait une large part aux valeurs des sociétés financières et aux banques, particulièrement atteintes par la crise sur l'ensemble des marchés internationaux.
On notera parallèlement des remous au sein de certains grands groupes financiers, qui ont parfois dû procéder à des restructurations et réorganisations et à des appels de capitaux. Pour quelques observateurs, cela pourrait préfigurer la fin de l'"âge d'or" de ce jeune capitalisme, qui n'a cessé depuis quelques années d'attirer l'attention par son expansion rapide et ses conquêtes extérieures.

Flux XML
Total Visiteurs depuis le 27/05/2009 : 297011 - Aujourd'hui : 24 - Connectés : 2 - Site réalisé par WOOA